La pose du carrelage / 15 octobre 2020

A faire et ne pas faire : les joints de carrelage


Faire les joints de carrelage est plutôt satisfaisant, car cela signifie que le projet est presque terminé. C’est LA touche finale de plusieurs heures de travail acharné et de rénovation !

Cependant, même si vous attendez impatiemment le résultat final, il ne faut pas se presser pour autant !

Découvrez tout ce qu’il faut faire et ne pas faire quand vous installez les joints de votre carrelage.

Une salle de bain carrelage noir et blanc détails dorés


Ce qu’il faut faire : quelques conseils.


Laissez bien reposer le joint de carrelage : En effet, après avoir fait votre mélange, laissez le reposer de 10 à 15 minutes. Ensuite, vérifiez l’épaisseur de celui-ci. Vous devrez peut-être ajouter de l’eau pour diluer le mélange.

Nettoyez tout le carrelage avant de commencer : Il est important de retirer toutes les saletés et les taches, et de réparer les fissures pouvant se trouver sur vos carreaux avant de commencer votre projet.

Enlever le surplus avant de calfeutrer : Vous aurez besoin d’enlever le joint des coins avant de procéder au calfeutrage. Cela comprend les coins internes, ceux à côté des plinthes et des murs, mais également ceux à l’intérieur de votre baignoire. Si les endroits sont difficiles d’accès, vous pouvez utiliser un petit couteau (attention cependant à ne pas vous blesser !).

Nettoyer régulièrement vos joints : Avec le temps, les joints devront être nettoyés, à cause de la moisissure. Cela est surtout valable pour les pièces humides. Nettoyer les joints de carrelage est à la portée de tous, vous le verrez vous-même.


Ce qu’il ne faut pas faire : évitons les catastrophes.


Ne pas sceller les carreaux poreux : Avant de commencer votre projet, n’oubliez pas de répandre du scellant sur votre carreau de sol. Si vous ne scellez pas le carrelage poreux ou la pierre, le produit collera comme de la colle et sera impossible à nettoyer. Suivez les instructions sur l’étiquette, puis essuyez l’excédent de produit d’étanchéité pour éviter la création de petites flaques. Laissez bien le produit de scellement reposer et sécher complètement.

N’en étalez pas trop d’un coup : Lorsque vous appliquez du mortier de jointoiement sur le mur, retirez-le du seau avec votre taloche et appliquez-le sur le mur par mouvements ascendants. Il faut vous assurer que le joint ne durcisse pas avant que vous puissiez l’appliquer. Travaillez par petites sections.

Ne pas avoir le matériel nécessaire : Avant même de commencer votre projet, assurez-vous d’avoir tous les outils dont vous aurez besoin. N’oubliez donc pas de vous munir d’un seau, d’une taloche, d’un petit couteau, d’une éponge et d’un chiffon doux. Vous aurez également besoin d’un produit de scellement pour le carrelage poreux, et du mélange de coulis, tous les deux préparés à l’avance.

Frotter ou utiliser trop d’eau : Avant d’essuyer l’excédent de produit, laissez le coulis durcir et vérifiez ensuite avec votre doigt. Le frottement du mur sera inefficace car il ne fait que déplacer le produit au lieu de le nettoyer efficacement. Il est préférable d’utiliser une éponge humide, non trempée, pour nettoyer toute la surface en longs mouvements continus. 

Après quelques jours, il se peut qu’il reste un peu de “brume de coulis” : vous pourrez facilement nettoyer cela avec un chiffon doux.

carrelage imitation parquet salle de bain pose chevron


Prenez bien en compte tous ces conseils pour pouvoir poser vos joints de carrelage !
Rendez-vous sur notre blog pour voir tous nos autres articles et toutes nos astuces !
N’hésitez également pas à nous suivre sur FacebookLinkedIn et Instagram 🙂

Laurédanna