Entretien du carrelage / 11 octobre 2019

Comment enlever du carrelage sans l’abîmer ?

Il est beaucoup plus facile d’enlever du carrelage au sol que du carrelage mural. En effet, les carreaux dont beaucoup plus rapprochés les uns des autres, ce qui fait qu’il faut être beaucoup plus minutieux et soigneux pour retirer ceux-ci sans les endommager.

PREMIÈRE PARTIE : La préparation de la dépose du carrelage.


1 – Préparez le terrain !


Vous devez tout d’abord protéger votre environnement, mais aussi vous protéger vous-même ! Pour ce faire, enfilez des lunettes protectrices, une chemise ou un pull à manches longues et des gants de travail pour ne pas vous blesser avec des éclats de carrelage. Dégagez la zone du sol où vous travaillerai et protégez la surface grâce à une bâche par exemple. Pensez également à protéger les canalisations en les recouvrant avec du ruban adhésif, ainsi que les cabines de douche et baignoires en céramiques des chutes d’éclats, en les recouvrant d’un carton ou de papier par exemple.


2 – Choisissez les zones où retirer le joint du carrelage.


Le reste de cette section est dédié à enlever le joint, ce qui réduit un peu le risque de casser les carreaux et cela les rend beaucoup plus faciles à ôter. Bien qu’il soit toujours préférable d’enlever plus de joints, la plupart des gens gagnent du temps et ne le retirent que dans les endroits les plus importants :

Vous vous demandez comment nettoyer les joints de votre carrelage? Venez faire un tour par ici !

Lors de cette opération, enlevez le mortier de tous les côtés du carrelage pour éviter de détériorer les autres carreaux qui l’entourent. Si vous retirez un mur entier de carrelage, assurez-vous tout simplement d’enlever le joint à côté du plafond et du plancher.


3 – Chauffer le joint du carrelage (optionnel). 


Il est habituellement facile de retirer le joint des murs, mais, si vous avez du joint un peu trop dur, vous pouvez toujours vous munir d’un pistolet chauffant ou d’un sèche-cheveux afin de le ramollir.

#LesTipsDeLauré

Si vous ne parvenez à en enlever que par petites quantités, essayer de nouveau pendant 30 secondes en réchauffant la ligne du joint.


4 – Gratter le joint du carrelage à l’aide d’un couteau.


Bien que cette méthode soit un peu plus longue, elle ne présente aucun risque d’endommager les carreaux. Si vous en avez un, placez le couteau dans un support plutôt solide. Ainsi, glissez-le soigneusement et de façon répétée autour du carrelage que vous voulez retirer. À cause des cales qui relient les carreaux voisins sous le joint entre-eux, une scie à joint ordinaire ne fonctionnera peut-être pas pour les carreaux muraux.


5 – Aidez-vous d’une meuleuse. 


En effet, cet outils peut enlever les joint plus facilement qu’un couteau, mais le risque de casser les carreaux est plus élevé, notamment si votre main glisse. Si vos carreaux ne craquent pas lorsque vous les entaillez, tout en ayant un contrôle ferme sur l’outils, vous pouvez augmenter la vitesse du rotor.



DEUXIÈME PARTIE : Étapes pour retirer le carrelage.


1 – Trouver le premier carreau à retirer.


Pour retirer votre revêtement, mural ou au sol, vous devez déterminer quel carreau vous allez retirer en premier lieu. Pour ce faire, munissez-vous d’un marteau et tapotez les carreaux un à un, si un carreau sonne creux, cela prouve qu’il est moins bien collé que les autres, et vous vous tournerez donc vers celui-ci en premier.

Viens voir toutes les étapes pour poser du carrelage !

Il faut savoir que, plus de carreaux sonnent creux, plus la dépose du carrelage sera rapide et facile.


2 – Retirer le carrelage.


Pour retirer le carrelage, et après avoir enlevé le joint grâce à l’une des méthodes données, il vous faudra vous munir d’un paire de ciseaux ou de n’importe quel outils plat que vous pourrez glisser sous le carreau et le mur (ou le sol). Ainsi, vous le disposerez sous le carreau que vous avez préalablement déterminé comme le moins attaché au support. Vous prendrez ensuite un maillet et vous tapoterez sur le manche afin de provoquer un effet levier qui vous permettra d’ôter le carrelage.


3 – Si vous n’avez pas le choix de briser le carrelage pour le retirer.


Parfois, vous n’aurez peut-être pas le choix de devoir briser un carreau afin de le retirer.

Les carreaux en céramique se briseront en éclats extrêmement tranchants, semblables à du verre : il faudra donc impérativement prévoir une protection oculaire pour cette méthode !  Avec un marteau et un burin, percez un trou au centre du carreau concerné, puis ciselez les morceaux de carreau fissurés en faisant attention de ne pas endommager les tuiles qui les entourent.


4 – Nettoyez votre support.


Vous n’avez donc plus qu’à nettoyer le support, en enlevant les résidus de colle séchée ou de joints par exemple. Il vous faudra simplement un burin pour faire cela.

Tu nous suis toujours pas sur Instagram ?

Rendez-vous sur notre blog pour voir tous nos autres articles et toutes nos astuces !
N’hésitez également pas à nous suivre sur Facebook, LinkedIn et Instagram 🙂

Laurédanna