Le carrelage extérieur / 22 avril 2020

Comment faire les joints du carrelage de sa piscine ?

Le carrelage d’une piscine est l’une des solutions les plus pratiques pour assurer son esthétique et garantir sa durabilité. Mais, pour qu’un carrelage de piscine puisse jouer son rôle de manière optimale et dure longtemps, il est nécessaire que de bons joints l’accompagnent. Alors, comment procéder pour faire les joints du carrelage de sa piscine ? Voici le point.

Le matériel nécessaire pour réaliser des joints

Afin de mettre en place des joints de carrelage pour une terrasse sur plot ou une piscine, il faut avoir certains outils. Ceux-ci assureront votre sécurité et vous permettront de réussir les travaux, d’avoir un résultat professionnel et de rester propre. Équipez-vous des éléments suivants :

  • Un seau, un pot ou une auge ;
  • Un malaxeur ;
  • Une truelle ;
  • Une raclette faite en caoutchouc ;
  • Un grattoir à carrelage ;
  • Un mortier à joint.

Le mortier peut être sous forme liquide ou sous forme de poudre que vous devrez mélanger avec de l’eau avant son utilisation.

Avant de commencer : les choses à savoir et la préparation

Avant de commencer les travaux, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de joints adaptés à diverses configurations de carreaux. Il y a les joints de mortier, les joints de dilatation et les joints de fractionnement. Chacun d’eux a ses avantages et ses inconvénients. Pour faire un bon choix, vous pouvez consulter notre blog carrelage qui aborde ce sujet et bien d’autres.

Outre ce détail, il faudra préparer le mortier à joint lorsqu’il est en poudre. Vous devrez éviter, lors de la préparation, que le mortier soit trop liquide afin qu’il ne se détériore pas trop vite. Vous devez aussi bien déterminer la quantité de joints dont vous aurez besoin, car le mortier-colle se solidifie en peu de temps. Si vous en préparez une trop grande quantité, il deviendra dur et inutilisable. Que ce soit pour le carrelage extérieur ou intérieur, retenez qu’il vous faut 300 g de mortier environ pour chaque mètre carré si vous avez des carreaux au format 60×60. Pour des carreaux au format 30×30, mesurez 500 g de joint. Vous devez également :

  • Avoir tout votre matériel à portée de main ;
  • Délimiter des zones de deux mètres carrés pour l’application du joint ;
  • Procéder aussi rapidement que possible.

Il faut aussi que la colle utilisée pour fixer les carreaux soit sèche avant l’application de votre mortier. Patientez donc 24 heures au minimum. Vous devez également vous assurer que le résultat du collage des carreaux est homogène. Sinon, servez-vous du grattoir pour enlever le surplus de colle.

Un petit coup d’aspirateur vous permettra également de faire un bon nettoyage avant de poser votre joint. Ce nettoyage est indispensable aussi bien pour une première pose que pour une rénovation. Mais bien avant de commencer les travaux pratiques, enfilez vos gants, vos genouillères et votre bleu de travail ou votre tablier.

Les étapes à suivre

Pour faire un joint de carrelage, voici les étapes qu’il faut suivre.

Étape 1 : Préparation du mortier

La première étape pour faire un joint consiste à préparer votre mortier. Pour cela, versez le joint en poudre dans votre seau ou votre pot et ajoutez-y de l’eau selon les indications du fournisseur. Mélangez l’ensemble avec votre malaxeur jusqu’à l’obtention d’un résultat homogène lisse et sans bulles. Un mélange trop liquide peut vous faire perdre les avantages carrelage extérieur.

Étape 2 : Application du mortier à joint

Pour la deuxième étape, il faut prélever une quantité suffisante de mortier à joint avec votre truelle et l’appliquer dans la zone délimitée. Servez-vous ensuite de votre raclette pour étaler le mortier sur les dalles et le faire pénétrer dans les fentes. Lissez correctement le mortier à joint par des mouvements en diagonale.

Faites également attention à ne pas appuyer sur les interstices des carreaux, car le mortier pourrait en sortir. Si le résultat n’est pas assez lisse, utilisez vos doigts pour peaufiner la finition. Procédez ainsi zone par zone jusqu’à l’application complète du mortier à joint.

Étape 3 : Nettoyage du carrelage

Une fois que le joint est appliqué, il vous reste à faire un petit nettoyage de la surface carrelée afin de retirer le surplus de mortier. Faites des mouvements rotatifs avec le chiffon pour réussir cette étape de nettoyage.

Attendez une vingtaine de minutes avant d’humidifier et d’essorer votre éponge pour un second nettoyage, toujours sans appuyer trop fort. À présent, appliquez votre chiffon sec sur les dalles et laissez votre piscine au repos pendant deux jours, le temps que le joint sèche.

Une fois votre joint séché, servez-vous d’une serpillière pour un nouveau nettoyage et rincez à grande eau. La méthode est celle que l’on utilise pour nettoyer carrelage extérieur. S’il reste des traces blanches, alors remplissez un récipient au 3/4 avec de l’eau. Rajoutez ¼ d’acide chlorhydrique et appliquez le mélange sur le carrelage à l’aide d’une brosse. Attendez dix minutes et rincez abondamment à l’eau.

Faire les joints de carrelage de sa piscine est un exercice qui exige de la patience, de la minutie et de la rapidité. Mais, avec le bon matériel et les bonnes méthodes, vous arriverez facilement au bout de vos peines. N’oubliez pas de porter des gants à chaque étape pour votre protection, surtout lorsque vous manipulez l’acide chlorhydrique.


N’hésitez pas à nous suivre sur FacebookLinkedIn et Instagram !🙂

Laurédanna