La pose du carrelage / 13 février 2020

Comment réaliser un calepinage ?


Pour faciliter la tâche qu’est la pose du carrelage, il existe des petites techniques et astuces.
Le calepinage par exemple, est une étape qui peut sembler anodine, mais qui pourtant est essentielle si vous voulez un résultat parfait ! Les carreleurs professionnels l’utilisent afin de visualiser le résultat final tout en préparant convenablement la pose.
Qu’est-ce qu’un calepinage ?
– A quoi ça sert ?
Laissez-nous vous éclairer… 🙂


Qu’est-ce qu’un calepinage ?


Le calepinage est un tracé servant à planifier la pose du carrelage.
Il suffit de vous munir d’un crayon et d’une feuille, et de dessiner le plan de la pièce que vous souhaitez revêtir, en respectant les différentes échelles et mesures. Prenez garde à prendre en considération tous les éléments de la pièce, comme les portes par exemple.
Cela consiste ensuite à tracer le plan au sol, pour n’avoir plus qu’à disposer les carreaux dessus.
Ce plan détaillé vous guidera dans toute la réalisation de la pose.


Pourquoi faire un calepinage ?


Le calepinage peut tout d’abord servir imaginer plus facilement le résultat final d’une pose, surtout si votre revêtement dispose de motifs. En effet, dans ce cas là, vous pourrez plus aisément disposer les carreaux de façon à ne pas vous tromper.
De plus, comme il existe différentes façons de poser du carrelage, il est difficile de s’y retrouver quand on envisage une pose en chevron par exemple !

Ainsi, le calepinage vous aidera à savoir où poser quel carreau, et vous donnera une idée du résultat final : vous n’aurez plus qu’à suivre votre schéma.
Enfin, grâce au calepinage, vous saurez le nombre de carreaux nécessaires : de quoi faire des économies !


Comment faire un calepinage ?


Un calepinage se réalise en différentes étapes, les voici :


Calculez tout d’abord le nombre de carreaux


Pour cela, il faut connaître la superficie à couvrir.
Une fois que vous savez précisément cela, vous pouvez connaître le nombre de carreaux nécessaires en divisant la surface du sol par la surface du carreau. N’oubliez pas de prévoir 10% en plus en cas de casse !

Pour savoir plus en détails comment calculer le nombre de carreaux, je vous invite à lire cet article.


Le plan de pose et le point de départ.


Sachez de quelle façon vous souhaitez poser votre carrelage.
Ensuite, pour savoir où sera installé le premier carreau, vous avez le choix entre deux méthodes.
Si votre pièce est de forme carrée ou rectangulaire, tracez les médianes de cette même pièce de sorte à avoir un parfait angle droit au croisement de celles-ci, au centre de la pièce.
Si votre pièce n’est ni carrée, ni rectangulaire, aidez-vous des diagonales pour déterminer le centre de votre pièce.
Il est préférable de commencer le schéma par le milieu, d’où l’intérêt des médianes.


Le tracé des repères


Les repères au sol vous aideront à plus précisément et aisément poser vos carreaux.
Munissez-vous d’un cordeau à poudre et d’une longue règle.
De ce fait, dessinez les lignes au sol en suivant votre plan de base.


La disposition des carreaux


Cette étape est important lors du calepinage.
Posez donc votre carrelage en suivant vos repères, mais sans les coller. Cela vous sera grandement utile si vous posez vos carreaux autrement qu’en pose droite, ou si votre carrelage dispose de motifs particuliers.
Vous saurez ainsi quel carreau vous aurez besoin de couper, tout en ayant un réel aperçu du rendu final.


La pose du carrelage


Une fois toutes ces étapes passées, nous arrivons dans le vif du sujet : la pose du carrelage.
Après la pose à blanc et la découpe des carreaux, si le résultat est satisfaisant, il ne vous restera plus qu’à poser votre carrelage au sol (et cette fois-ci, en le collant !).


Rendez-vous sur notre blog pour voir tous nos autres articles et toutes nos astuces !
N’hésitez également pas à nous suivre sur FacebookLinkedIn et Instagram 🙂

Laurédanna